Annulation du Schéma Régional Eolien de Basse Normandie

samedi 7 février 2015

Un communique de Annie Chapeau, Laurent Leroy, Patrick Warin, Conseillers municipaux de Pouancé

Le Conseil municipal de Pouancé a émis le 26 janvier un avis favorable au projet éolien d'Armaillé par 12 voix pour, 9 contre et une abstention .

Les 3 élus d'En marche avec les Pouancéens qui ont voté contre prennent acte de ce vote et souhaitent apporter les précisions suivantes .

Conformément au programme de la liste En marche avec les Pouancéens en faveur d'une plus grande participation des citoyens à la vie de la commune, ils ont intercédé auprès du maire pour que les habitants défavorables au projet et porteurs d'une pétition de plusieurs centaines de signatures soient entendus par le Conseil municipal, ce qui a été fait le Jeudi 22 janvier .

Concernant le vote lui même ils regrettent que contrairement à son collègue de Challains la Potherie le Maire de Pouancé n'ait pas fait connaître publiquement sa position .

Conformément au programme de la liste En marche avec les Pouancéens qui prévoyait la préservation et la valorisation du patrimoine touristique de Pouancé, le vote défavorable se justifie pour les raisons suivantes .

Actuellement ce sont 5 parcs éoliens dont les 4 premiers sont avancés (Les Halleries, Armaillé, Saint Michel et Chanveaux, Carbay, Pouancé Chazé Henry) qui vont hérisser notre territoire d'aérogénérateurs géants d’environ 150 mètres de hauteur dans un rayon maximum de 6 kms. Ces implantations très concentrées sont incohérentes avec la préservation de la qualité paysagère, la valorisation du patrimoine et la qualité de vie auxquelles les habitants sont attachés. Elles sont contraires aux travaux menés par exemple dans le cadre de l'Agenda 21 dont les ateliers témoignent de l'attachement des participants à la qualité de nos paysages. Elles anticipent sur les options environnementales qui sont en cours d'élaboration dans le cadre du Plan Local d'urbanisme intercommunal applicable à partir de 2017.
Concernant Pouancé, ces implantations sont totalement contraires à la vocation touristique de Pouancé, classé Station verte, Village remarquable d'Anjou et  commune choisie pour bénéficier d'un programme de rénovation du centre bourg. Les 3 élus d' En marche avec les Pouancéens qui ont étudié le projet de manière détaillée ont constaté que les documents d'étude d'impact fournis par l'opérateur Futures Énergies comportaient de sérieuses lacunes sur l'impact sur Pouancé en matière de visibilité de ces machines à partir de points sensibles (Voir Photomontage en annexe, réalisé par un géomètre expert et non fourni, par l’opérateur). Enfin ils soulignent le risque pour la perte de valeur vénale des nombreuses habitations qui vont subir la vue de ces machines dans une proximité de 3 à 4 kms .

Soucieux que notre territoire participe comme d'autres à la transition énergétique indispensable ils considèrent que le développement démesuré de l'éolien terrestre correspond à un effet d’aubaine financière organisé grâce à des subventions temporaires financées par les consommateurs d'énergie .En outre  leur impact en raison de leur faible rendement et de leur intermittence ne correspond pas aux avantages prônés par les opérateurs.
Les élus de la Liste en marche avec les Pouancéens sont prêts à s'engager sur le territoire dans la voie de la transition énergétique à travers des programmes ambitieux d'économie d'énergie des bâtiments publics et privés, de la recherche de gisements d'énergie provenant des sous produits agricoles et des déchets verts ou de la filière bois par exemple.

Ils s'en remettent désormais à la sagesse du Commissaire enquêteur qui rendra son rapport au Préfet le 14 février, à la clairvoyance des services de l’État et du Préfet afin d'éviter de transformer notre paysage remarquable en territoire banal, livré à des choix industriels hasardeux.

Annie Chapeau, Laurent Leroy, Patrick Warin, Conseillers municipaux de Pouancé

Le photomontage réalisé par le Géomètre expert (et non fourni par l'opérateur éolien) :