Annulation du Schéma Régional Eolien de Basse Normandie

samedi 10 avril 2010

Le Rapport parlementaire du 31 mars 2010 défavorable à l'énergie renouvelable de l'éolien

Accès direct au rapport : http://environnementdurable.net/documents/pdf/rapport-parlementaire-31-mars-2010.pdf

Le rapport parlementaire sur l'énergie éolienne présenté par Patrick OLLIER, président de la commission des affaires économiques fait des vagues car il ne se montre pas très favorable au développement de cette énergie renouvelable. " Il est nécessaire d'évaluer à intervalles réguliers, à quels coûts et pour quels avantages sont accordés les aides sur fonds publics " précise le rapport qui sous-entend de " dispendieux effets d'aubaine ".
C'est pour cette orientation que Philippe PLISSON (ex rapporteur PS) a démissionné de sa fonction le 19 mars dernier car il ne voulait pas cautionner un rapport à tonalité anti-éolienne et à valider en quelques heures. Ainsi, le rapport prévoit que le schéma régional éolien soit validé par le Préfet et
" opposable ", que les fermes éoliennes soient classées ICPE (Installations Classées pour la Protection de l'Environnement) et en plus que soit prévu un moratoire sur l'installation de nouvelles machines jusqu'à la publication des décrets issus du Grenelle II. C'est perdre beaucoup de temps alors qu'un arsenal juridique existe déjà et devra ensuite être mis en œuvre : ZDE, débat local, enquête publique... Beaucoup font état de l'hostilité connue de Patrick OLLIER à l'éolien et de son soutien à l'énergie nucléaire. Mais il n'est pas le seul. Bon nombre de députés UMP fustigent (comme Giscard d'Estaing) " les moulins à vent modernes " qui défigurent les paysages. L'objectif de l'engagement de la France auprès de la Commission Européenne (23 % d'énergie renouvelable) risque de
" prendre du plomb dans l'aile " !