Annulation du Schéma Régional Eolien de Basse Normandie

vendredi 17 décembre 2010

Assemblée Générale de Plus Belle Notre Verzée

Notre association a tenu sa première AG (Assemblée Générale) vendredi 10 décembre à Pouancé. Etaient présents une trentaine de membres et cinquante avaient donné leur pouvoir. On notait la présence des correspondantes de presse de L’Eclaireur et du Haut-Anjou. Notre président, Thierry de SAYVE, entouré d’Etienne FRESNAIS, secrétaire général, d’Anne-Elisabeth ALGRET et Serge CORVE membres du conseil d’administration, se félicita de la nombreuse assistance et présenta le rapport d’activité.

Forte de 131 adhérents PBNV (Plus Belle Notre Verzée) est membre de la fédération régionale Vent d’Anjou elle-même fédérée à l’importante FED (Fédération Environnement Durable).

Dans une ambiance conviviale ou fusèrent questions et réponses, furent énumérées nos interventions de l’année auprès des promoteurs, des services publics jusqu’au Préfet dont la décision sera déterminante dans les deux dossiers : Pouancé Nord (Senonnes) et Pouancé Sud (Armaillé/La Prévière). PBNV s’est adjointe un avocat spécialisé, Me I. de Bodinat (Angers) en cas de recours probable devant le tribunal administratif.

En résumé on souligne que l’ensemble du travail (bulletins, blog Internet, photomontages) et de nos interventions ont eu un impact dont on pense que les décideurs seront obligés de tenir compte, ce qui nous permet de conserver un espoir d’être entendu complètement et, en attendant, de rester vigilant et de continuer notre action sans relâche en 2011.

Un dossier d’inscription des "Marches de Bretagne" au Patrimoine mondial de l’UNESCO est en cours et l’on imagine les avantages sur le plan économique qu’il pourrait en résulter. La présence d’éoliennes géantes à proximité de monuments emblématiques, au milieu de paysages culturels et naturels, en principe préservés, serait un élément négatif dans ce projet.

Il convient de connaître la position de Monsieur MEHAIGNERIE, député-maire de Vitré, initiateur du projet.. A cet effet, Thierry de SAYVE va le rencontrer.

L’actualité, plus terre à terre, s’agissant de l’extension d’élevages industriels porcins, aux nuisances environnementales indéniables, a provoqué questionnements et réprobation de l’assemblée. En septembre PBNV est intervenu auprès du commissaire enquêteur à Armaillé pour s’opposer au projet d’extension du GAEC des Sables de Beauchêne (3241 équivalents animaux) qui fait craindre pour la qualité des eaux avec les conséquences en aval sur leur traitement, un surcoût pour les ménage… De même est prévue une extension à Senonnes - GAEC des Besnaies – (5907 équivalents animaux) soulevant l’inquiétude malgré des normes respectées – ce qui est vrai sur le papier - mais dont l’orientation ne s’accorde pas avec les recommandations du Grenelle de l’environnement ni avec les alternatives réelles existant aujourd’hui, visant à un élevage respectueux et durable. PBNV mènera des actions communes avec Ecopouancéen et Candéen Patrimoine Environnement, pour peser davantage contre l’extension de ce type d’élevage industriel notamment lors de la prochaine campagne électorale.

Bilan financier : il ressort un solde positif de 575 € au 30 novembre pour 131 adhérents.

Le rapport d’activité adopté à l’unanimité, la réunion fut clôturée et suivie du verre de l’amitié.