Annulation du Schéma Régional Eolien de Basse Normandie

lundi 22 août 2011

Un article du Haut Anjou, édition du vendredi 19 août 2011, dénonce les procédés d'EOLE GENERATION :

https://docs.google.com/leaf?id=0B2dzU5mlJHm_YzY1ZjcxYTgtYzRjZS00NzIxLWJhNWEtOGYxYjUyMzZiYjNk&hl=fr

L'article du journal, Le Haut Anjou, édition du 19 août 2011 dénonce EOLE GENERATION qui prétend qu'un parc de 5 éoliennes permettrait de générer, chaque année, l'équivalent de la consommation électrique de 8 000 personnes, chauffage compris...  Cette prouesse mensongère n'a été réalisée sur Chateaubriant. Comment le serait elle à Pouancé ?!
L'article revient sur l'incident du Mât de mesure du vent pour confirmer qu'il s'agit non d'un incident mais, d'un accident qui a détruit le Mât de mesure et qui aurait pu tuer...
Le "Comité de suivi" du projet est encore évoqué dans le cadre d'une entité qui impose sans jamais remettre en cause et encore moins proposer aux populations...
Le procès intenté par P&T Technologie contre la décision préfectorale de stopper le projet éolien des Halleries est rappelé pour illustrer la cupidité de sociétés puissantes dont le but s'inscrit dans le contexte d'un capitalisme du profit à tout prix. Ceci, alors même que la protestation contre les infrastructures éoliennes gagne en crédibilité au niveau national.
Enfin, Plus Belle Notre Verzée, notre association, est décrite comme favorable au petit éolien et même aux grandes éoliennes si elles s'avéraient indispensables, et si, elles étaient installées sur des friches industrielles, comme préconisées par le Président de la République. Plus Belle Notre Verzée défend la campagne bocagère, comme celle de chez nous, destinée à l'agriculture, à l'élevage, à l'artisanat et au tourisme.