Annulation du Schéma Régional Eolien de Basse Normandie

jeudi 15 mars 2012

A 14.30 h le 14 mars 2012, les 4000 éoliennes du parc français représentant plus de 6.700 mégawatts installés, ont à nouveau CESSE DE FONCTIONNER PAR MANQUE DE VENT. Avec une puissance effective de 293 mégawatts fournie au réseau, elles ont battu leur RECORD ABSOLU D' INNEFICACITE (les records tombent régulièrement depuis le début de l'année), en représentant 0,4% des 68.408 mégawatts en fonctionnement.

Cette situation a obligé les centrales thermiques fortement émettrices de gaz à effet de serre, à pallier leur inefficacité. Ces chiffres officiels établis en temps réel par RTE (Réseau de Transport de l'Electricité) démontrent une évidence: le courant ne se stocke pas et sans vent il n'y a pas d'électricité éolienne.
Ces machines doivent être relayées par des dizaines de centrales thermiques.
Le plan du Grenelle de l'Environnement a pour objectif d'implanter 15.000 éoliennes sur la France. Il conduit non seulement à augmenter le prix de l'électricité des ménages de  plus de 50 % mais, il entraine aussi la construction de nouvelles centrales thermiques (gaz, fioul et charbon), un double investissement nécessaire pour assurer la sécurité énergétique de notre pays.
La Fédération Environnement Durable qui regroupe 800 associations rappelle que les prévisions du Grenelle ont été établies sur des bases scientifiques fausses pour l'unique profit des industriels de l'éolien au mépris de l'intérêt général. Ce plan entraine un investissement de plus de 50 milliards d'euros d'argent public qui amplifie les problèmes économiques et écologiques de la France  tout en détruisant ses paysages et dénaturant son patrimoine.


Ci-dessous, les chiffres officiels établis en temps réel par RTE (Réseau de Transport de l'Electricité). Il était 14h30 lorsque ce record est tombé. 


14-03-2012-14h30