Annulation du Schéma Régional Eolien de Basse Normandie

jeudi 4 juillet 2013

GDF SUEZ souhaite vendre des participations dans ses activités éoliennes pour réduire sa dette ! Dans quelle mesure, ces décisions vont elles impacter les projets en cours ? Qu'en sera t il des projets en Anjou ? A Armaillé ?

" GDF SUEZ étudierait la possibilité de vendre des participations dans ses activités éoliennes en France et en Europe pour réduire sa dette.
Le Wall Street journal affirme que GDF SUEZ veut récupérer au moins 600 millions € en cédant 60 % de projets représentant au total une capacité de production de 1000 mégawatts " (le Figaro du 4 juillet, page financière).

Le commentaire de Plus Belle Notre Verzée :  en temps normal on ne vend pas des actifs qui gagnent... Alors que se passe t il avec l'éolien ?

GDF SUEZ voudrait-il se débarrasser de ses actifs les moins performants et en particulier ses projets éoliens qui seraient les moins rentables en raison d'une opposition importante sur le terrain, ainsi promis à un long et éprouvant parcours judiciaire devant les Tribunaux... et autres instances juridiques...
La question mérite d'être posée.
Il ne faut pas oublier qu'en France, à l'heure actuelle, un projet éolien sur 2 se termine devant le Tribunal Administratif !

Déjà 4 ans que le projet d'Armaillé a démarré !
Quel retard par rapport au planning initial d'Eole Generation qui prévoyait que les éoliennes seraient construites en 2010 !
C'est un temps bien long pour un industriel.
Le temps, c'est de l'argent surtout si, en plus l'avenir du projet industriel est  incertain...

Le promoteur éolien Futures Energies et son projet armailléen ferait-il partie des prochaines ventes envisagées?

Après Eole Generation et Futures Energies, à qui le tour ? Jamais 2 sans 3...